Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lysao

  • Lussas 2016

    ETATS GENERAUX DU FILM DOCUMENTAIRE DE LUSSAS

     

    Après le Cinéma du Réel à Paris, j'ai eu le plaisir d'assister à une grande manifestation du cinéma documentaire en France, et ce dans un cadre les plus apaisants qu'il soit. Non compétitif, surtout là pour permettre la mise en place d'échanges et de projets autour de la production, Les Etats Généraux du Film Documentaire respirent d'une décontraction bienvenue en tant que festival. Situé dans le petit village de Lussas en Ardèche, l'événement rassemble beaucoup de jeunes passionnés et des professionnels, mais aussi des touristes et les habitants du coin. En cela, il révèle une certaine convivialité assez rare pour un festival de cinéma et propose des projections populaires plaisantes, comme le cinéma en plein air du soir, en plein terrain vague sous la voie lactée.

     

    Lire la suite

  • Un été blockbuster 2016


    Un été 2016 de blockbusters

     

    Comme chaque été, une partie de mes séances sont des sorties pop corn, sorties faciles mis qui soulèvent une certain curiosité quant aux superproductions dans le cinéma d'aujourd'hui. Comme toujours, ce sont principalement les suites de franchises, récentes ou nouvelles ; ou encore les remakes et adaptations de comics ou romans populaires. Après X-Men, c'est à présent la nouvelle trilogie Star Trek qui se conclue ; tandis que le trentenaire Ghostbusters revient en force féminine sur les écrans. L'été 2016 n'inverse malheureusement pas la tendance nostalgique d'un reboot constant, effrayé par la création originale.

    Cette année, il était néanmoins plaisant de voir accueillir dans les salles une originalité coréenne, gros succès dans son pays, parmi les films d'action ou de super-héros hollywoodiennes. Cet exemple comme d'autres il y a quelques années – le deuxième volet de Detective Dee en 2014 – montre un peu de résistance dans la distribution et laisse espérer pour les prochains étés plus de variétés internationales. En outre, le film de Sang-ho Yeon s'est montré fort plus efficace et revigorant que d'autres productions américaines.

     

    Lire la suite

  • Elle

    Le contrôle ou la monstruosité

     

    ELLE – Paul Verhoeven

    Film fétiche pour un bon nombre de mes collègues blogueurs, Elle n'a pas créé la révolution chez la spectatrice que je suis. Mais il n'a pas non plus choqué, outré ou révolté quant à son approche du personnage. Bien au contraire, le film de Verhoeven présente un protagoniste singulier – et non pas nécessairement à ranger rapidement du côté de la folie ou de la nymphomanie – en somme un véritable et passionnant enjeu de cinéma.

    Lire la suite

  • Genius

    Où commence l'écriture ?

     

    GENIUS – Michael Grandage

    Avec Genius, Michael Grandage avait là un sujet rarement abordé dans le domaine de la littérature et de sa transposition au cinéma. La relation entre Max Perkins et Thomas Wolfe met en lumière un singulier travail entre un éditeur et un écrivain, relation d'autant plus particulière que le second est frappé d'une certaine folie mentale, souvent incontrôlable dans ses créations.

    Lire la suite

  • La Tortue rouge


    Un mysticisme naturel

     

    LA TORTUE ROUGE – Michael Dudok de Wit

    Avec La Tortue rouge, le chevronné Michael Dudok de Wit signe, après de bouleversants et célèbres courts, son premier long-métrage. L'oeuvre, déjà belle de sa coproduction néerlando-franco-japonaise, offre une animation saisissante, baignée de cette délicatesse propre à De Wit. Pour autant, la beauté de La Tortue rouge s'estompe peu à peu. Si le long-métrage saisit au début, par ses grandes plages fines, ses forêts irisées de taches douces et ses tortues déesses, il finit par abandonner, écrasé qu'il est par une ambitieuse métaphore sur l'existence, sa sensibilité sur son rivage.

    Lire la suite