Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pixar, 25 ans d'animation

EXPOSITION PIXAR, 25 ANS D'ANIMATION

Musée d'Art Ludique, Cité de la Mode et du Design (Paris) du 16 novembre 2013 au 2 mars 2014

expopixar.jpg 

Difficile de cacher sa frustration au sortir de l'exposition organisée à l'occasion du 25ème anniversaire du studio d'animation Pixar, qui se propose de revenir sur le travail préparatoire de leurs films. Le parcours que nous propose en effet le Musée d'Art Ludique à une prix, il faut bien le dire, très onéreux pour le résultat propose, se révèle chaotique, incohérent, voire presque sans intérêt. Seuls la beauté des croquis et le plaisir de déceler des origines des nombreuses et merveilleuses réalisations de Pixar permettant de maintenir l'attention, tant le travail normalement déployé par les commissaires de l'exposition déçoit par sa maigreur. A partir de tels documents, rarement mis en avant dans des salles, souvent archivés dans les studios, il aurait fallu apporter des explications et des analyses intelligentes, tirer de la masse de dessins des constantes, des informations sur la technique Pixar, des explications techniques et plastiques. Au lieu de ces possibilités, l'exposition aligne de grands panneaux au contenu général, faits de quelques lignes grossièrement explicatives sur l'oeuvre Pixar, et mélange tous les faits. De salle en salle, on ne peut qu'être perdu, passant d'un film à l'autre sans logique aucune, se retrouvant face à des dessins signés de noms dont il n'est même pas indiqué l'appartenance ou la place au sein du studio.

Deux petits miracles ressortent de cette déception : l'émouvant et étonnant Zootrope créé autour des protagonistes de Toy Story, et inspiré par son équivalent Totoro au Musée Ghibli ; et l'Artscape, montage sonore et visuel reprenant les croquis observés tout au long de l'exposition et travaillés par des petits effets d'animation. Ces deux œuvres, néanmoins très plastiques et nullement accompagnées par des explications, font quelque peu ressentir ce qu'il manque cruellement à cette exposition, à savoir la sensibilité, faite d'intelligence et de ludisme, propre au studio Pixar.

Une petite vidéo explicative du zootrope de Pixar : http://www.youtube.com/watch?v=jpeNBShNrKc

Les commentaires sont fermés.