Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Kung-Fu Panda 3


    Le temps de la paternité

     

    KUNG FU PANDA 3 – Jennifer Yuh Nelson et Alessandro Carloni

     

    Ce troisième volet des aventures de Po confirme la stratégie du studio Dreamworks dans l'évolution de ses franchises. Stratégie classique puisqu'elle consiste à représenter un aspect de la croissance de son personnage, sans nécessairement qu'il grandisse physiquement, mais plutôt qu'il se confronte à de nouveaux dilemmes. Un peu comme Shrek, Po vit d'abord un moment de rencontre nécessitant un engagement. Celui-ci est marqué plus intensément dans le second volet, jusqu'à enfin migrer vers celui de la paternité – et nul doute que How To train A Dragon semble voué à la même logique. Cependant, à l'inverse de Shrek, le passage au temps de la paternité se révèle plus complexe que l'idée d'avoir des enfants : ici, il s'agit d'apprendre à transmettre un savoir et d'ainsi s'inscrire dans un ensemble.

    Lire la suite

  • Midnight Special

    "Mais j'aime m'inquiéter pour toi"

     

    MIDNIGHT SPECIAL – Jeff Nichols

    Critiquer Midnight Special fut pour la rédactrice de ce blog un exercice douloureux et tardif. Douloureux parce que le film n'a soulevé aucune émotion, alors que les réactions de ses pairs étaient si enthousiastes ; tardif parce que la distance et le temps se devaient de comprendre cette incapacité à atteindre les cordes remuées par Nichols.

     

    Lire la suite