Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Critique de Silence (Martin Scorsese)

    Puissance invisible de la souffrance

     

    SILENCE - Martin Scorsese


    Peu de films, au final, portent véritablement sur la question de la foi et du dialogue avec une entité extérieure - ou intérieure ? Pour ma part, difficile de comparer l’ultime oeuvre de Scorsese sur le sujet avec La Dernière Tentation du Christ ou avec le Silence de Masahiro Shinoda, non vus pour ma part. Face au film dans ce qu’il est, c’est bel et bien ce thème de la foi qui constitue définitivement l’aspect le plus passionnant du dernier film de Martin Scorsese. L’oeuvre impressionne dans ce qu’elle tente de construire vis à vis des conflits religieux, et au-delà dans des interprétations qui finissent par distordre toute signification, et dès lors semer la violence. Car le Japon que nous présente le film est celui d’un pays ravagé par des divergences d’esprit qui viennent s’incarner dans des confrontations physiques violentes, et inévitables.

    Lire la suite