Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

festival du film italien de villerupt;jury jeune ; biutiful caun

  • Festival du Film Italien de Villerupt 2008

     31ème EDITION DU FESTIVAL DU FILM ITALIEN DE VILLERUPT :

    Nous étions 13 jeunes un peu surexcités à faire parti du jury jeune du festival de Villerupt 2008. Et quelle aventure ! Quatre jours passés à courir d'un bout à l'autre des salles de cinéma, confortables ou inconfortables, à tuer le temps en écrivant, lisant, bavardant ou téléphonant, à organiser des débats à l'improviste à deux heures du matin dans les chambres d'hôtels, à danser au rythme de l'accordéon tenu fièrement par un petit monsieur au milieu de la foule, à chanter des karaokés allemands, à croiser et entendre des Italiens partout, à manger des pâtes, des pâtes, des pâtes... Bref, une ambiance excellente, brassant des Français sachant ou non parler italien et des Luxembourgeois beaucoup plus doués en langue que nous...

    Quant aux films projetés, la remise des prix aura lieu le 14 novembre 2008... Jusqu'à cette date, nous sommes tenus de garder le secret... Néanmoins, la qualité des films en compétition reste satisfaisante mais étrangement, c'est hors compétition que nous avons découvert nos favoris. Le dernier matin, nous avons eu la chance d'assister à la projection de Biutiful Cauntri d' Esmeralda Calabria, Andrea D'ambrosio et Peppe Ruggiero et de rencontrer Esmeralda Calabria, également une monteuse renommée, s'étant occupée de la Chambre du fils de Nanni Moretti ou encore de Romanzo Criminale de Michele Placido. Le documentaire dépeint avec force la vie quotidienne d'italiens vivant près des décharges sauvages dans les environs de Naples, et remet subtilement en cause les politiciens en charge de ces traitements de déchets. Les personnes suivies sont saisissants, tous extrêmement documentés sur la question, quelque soit leur statut social, argumentant leurs propos et poussant un véritable cri de colère, tout en continuant à vivre, à se débattre fièrement.

    Bref, un grand merci à toute l'organisation du festival pour nous avoir accueillis et rendez-vous le 14 novembre pour remettre ce premier prix attendu...

    DSCN5554.JPG