Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

goncourt

  • Prix Goncourt 2008 des Lycéens

    Prix Goncourt des Lycéens

    Alors que certains se perdent dans les méandres mathématiques ou physiques, alors que d’autres dissertent aux petits oignons, certains (plus rares) sont débordés par les livres de la rentrée littéraire. Ma classe faisant partie cette année du prix Goncourt des Lycéens, commencé depuis un bon petit mois intensif, il serait temps que j’y fasse un peu allusion, entre mes nombreux articles de cinéma. J’en préviens les surfeurs et les (quelques) fidèles : la cadence des critiques cinématographiques du mois risque de fortement chuter… Au profit de critiques littéraires, voire analyses d’un coup de cœur.

    Ayant gagné le jackpot (15 livres en deux mois, dont deux pavés de 800 pages), une classe du lycée Henri Poincaré s’amuse ainsi à s’écharper sur certains livres, en conseiller d’autres, à tournant les pages de l’un avec un profond agacement ou à en brandir un autre les yeux pétillants ; bref, toute cette ribambelle de lycéennes (et lycéens, ils restent présents en L) organisant des rendez-vous quotidiens au CDI du lycée, transformé en salle de débat, parfois un peu trop bruyant pour les documentalistes.

    Cependant, il est parfois dur, difficile de finir certains livres, parfois très exécrables, arrachant le plaisir pour imposer brutalement la corvée. Mais l’expérience est de taille et le défi se doit d’être relevé, chacun à sa cadence, selon ses envies, à son rythme de digestion, sans pour autant s’abstenir de repas.

    La liste est, brièvement :

    Une éducation libertine de Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard)

    Le Silence de Mahomet de Salim Bachi (Gallimard)

    Le Rêve de Machiavel de Christophe Bataille (Grasset)

    C'était notre terre de Mathieu Belezi (Albin Michel)

    Là où les tigres sont chez eux de Jean-Marie Blas de Roblès (éd. Zulma)

    Un brillant avenir de Catherine Cusset (Gallimard)

    Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier (Stock)

    Qui touche à mon corps je le tue de Valentine Goby (Gallimard)

    Une nuit à Pompéi d'Alain Jaubert (Gallimard)

    La beauté du monde de Michel Le Bris (Grasset)

    Jour de souffrance de Catherine Millet (Flammarion)

    La Traversée du Mozambique par temps calme de Patrice Pluyette (Seuil)

    Syngué Sabour d'Atiq Rahimi (POL)

    Un chasseur de lions d'Olivier Rolin (Seuil)

    La domination , de Karine Tuil (Grasset)

     

    Voici l'adresse du blog du Goncourt du lycée : http://lewebpedagogique.com/cdipoinca